SNRT.ma Régie Publicitaire Al Aoula Arryadia Arrabia Al Maghribia Assadissa Aflam Tv Tamazight Tv Radio Chaine Inter Al Idaa Al Watania Al Idaa Al Amazighia Idaat Mohammed Assadiss Maroc Contact
Recevoir Arryadia
Médiateur
  Arryadia  
  Grille TV Nos émissions  
Football Basket, Volley et Handball Cyclisme, Auto / Moto Athlétisme Tennis Sporrts de Combats  
 

Articles

Le KAC de Kénitra doit se restructurer pour pouvoir se positionner dans le championnat national (entraineur)

L'entraineur du KAC de Kénitra, Youssef Lamrini, a estimé que le club mythique de la ville doit procéder à une restructuration à tous les niveaux pour retrouver son identité des années d'or et se positionner dans le championnat national.

Lamrini intervenait, jeudi soir, au cours d'une rencontre organisée par la section régionale de l'Union des Journalistes Sportifs Marocains sur le KAC de Kénitra, en présence du président et des membres du bureau dirigeant provisoire, d'anciennes gloires de l'équipe comme Bouyahyaoui, Khalifa Abd, Boussati et Bouaâbide, et d'un grand nombre des fans regroupés au sein du mouvement Hélala Boys.

Lamriri a estimé primordial de s'interroger sur les raisons qui ont fait que l'équipe ne joue plus pour les titres, comme au temps de son âge d'or, et se contente simplement de se démener pour éviter la relégation en deuxième division.

Le KAC, qui était une école de football, a aujourd'hui perdu sa vocation et ne forme plus les talents qui ont fait sa gloire et celle de l'équipe nationale, s'est-il désolé. Aujourd'hui l'équipe doit revoir sa politique de formation et compter sur propres ressources, d'autant plus, a-t-il insisté, qu'elle n'a pas assez de moyens financiers pour recruter des joueurs de qualité. Toutes les tentatives faites dans ce sens ont été un échec et les bons éléments dont elle dispose actuellement ont été formés dans son école, a-t-il ajouté.

Lamrini a appelé à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, corps élus, autorités locales, public et acteurs associatifs et économiques pour sauver l'équipe et lui permettre de s'élever au niveau de son public qu'il a qualifié de meilleur sur la scène nationale.

Pour Lamrini, le KAC de Kénitra, actuellement dirigé par un comité provisoire après la démission de son président Hakim Doumou, doit trouver des dirigeants capables d'en faire une équipe forte qui doit viser les titres et ne pas s'essouffler pour se maintenir en division nationale. Il a indiqué qu'il passait la plupart de son temps à régler les problèmes des joueurs qu'il a trouvés souffrant d'un blocage psychologique, préoccupés par les problèmes financiers que connait le club et qui se répercutaient sur leurs salaires et primes.

Toutefois, a-t-il ajouté, son expérience avec le KAC, qu'il a rejoint en cours de saison, était riche malgré ses aspects négatifs et positifs. Il s'est déclaré satisfait des résultats réalisés par l'équipe qui a pu éviter, pour la deuxième année consécutive, la relégation.

A une question sur des rumeurs sur d'éventuelles négociations d'un contrat avec une autre équipe, Lamrini a indiqué que quelle que soit sa décision, il souhaite du succès au KAC de Kénitra qui demeure une référence. Les dirigeants de l'équipe, a-t-il dit, doivent être fiers de leur club, de son public, de leur ville et de l'amour qu'elle lui porte.